La cyberguerre est déclarée

Technologie

La France s’arme pour répondre à la menace venue du web. Florence Parly annonce le renforcement de la doctrine cyber des armées françaises : 1,6 milliards d’euros d’investissements et le recrutement de 1000 cyber combattants supplémentaires d’ici 2025. Le Commandement de la cyberdéfense française(ComCyber), créé en 2017, devient le centre névralgique des opérations. Qui sont donc ces soldats du numérique ? Portrait d’une armée en ligne.

Une règle s’impose en matière de cybersécurité : plus on est connecté, plus on est piratable. Des menaces de hacking qui se propagent via l’Internet des objets, aux voitures avec assistants connectés, en passant par les infrastructures critiques : tout dans notre futur proche peut devenir un terrain de jeu pour pirates malveillants. Pour en savoir plus, nous avons sillonné les allées du FIC, le Forum Internationale de la Cybersécurité, qui se tient à Lille.

La CNIL condamne Google à verser 50 millions d’euros pour défaut d’information auprès de ses utilisateurs. Une amende record qui s’appuye sur le RGPD, le nouveau réglement européen des données personnelles, entré en vigueur au printemps 2018. Au-delà des sanctions, le régulateur français fait aussi de la prévention auprès du public. La commission publie l’étude « La forme des choix », pour alerter sur la façon dont les plateformes numériques captent notre attention. Des services qui nous rendent accro grâce à un design très persuasif. Gwendal Le Grand, directeur des technologies et de l’innovation de la CNIL, nous explique pourquoi.

Les écrans de télévision se déguisent en oeuvre d’art ou disparaissent dans des meubles design. Les constructeurs coréens Samsung et LG ont fait sensation au dernier CES de Las Vegas avec leurs cadres d’intérieur et toiles rétractables. Démonstration de ces écrans qui jouent à cache cache.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =